Erlebnis-Auf SchneeEis Sport d’hiver en Suisse – naturellement au village de montagne de Conches

Je peux être très légère ou dure comme la pierre. Je suis belle à voir, mais je peux également être menaçante. Par endroits, je forme une couche épaisse, ailleurs, je suis fine comme un drap. On m’aime bien, mais je cause aussi pas mal de tracas. Le soleil me caresse et le gel me maintient. Je suis l’abondante couche de neige de Conches.

Le village de montagne de Conches est prédestiné aux sports d’hiver. La vallée est située à une altitude entre 1200 et 3000 mètres et dispose d’un enneigement sûr en hiver. Ses 300 jours d’ensoleillement par année peuvent faire des envieux. La naturey est transformée chaque hiver en paysage de rêve pour les sports d’hiver.

LES SPORTS D’HIVER DANS TOUTES LES VARIANTES

Avec ses 86 kilomètres de pistes de ski de fond de tous les degrés de difficultés, ses domaines skiables familiaux, ses 70 kilomètres de chemins d’hiver, ses 36 kilomètres des sentiers pour raquettes, ses multiples possibilités de randonnées de ski, ses pistes de luge qui atteignent les 3,5 kilomètres, ses parcours pour traîneaux et ses pistes de curling, le village de montagne de Conches peut accueillir les sportifs au milieu d’une nature préservée. Ils peuvent également compter sur les conseils avisés de spécialistes expérimentés.

D’UN VILLAGE À L’AUTRE AVEC LE TRAIN

Pour traverser la vallée et le paysage enneigée ou simplement aller d’un village à l’autre, il n’y a rien de plus confortable que de prendre le train du Matterhorn Gotthard Bahn. Une grande fatigue ou un petit contretemps sont vite oubliés derrière les vitres panoramiques de ses wagons. Des tickets et des abonnements d’hiver à des prix intéressants contribuent au bonheur de voyager avec ce sympathique train à voie étroite.

ASTUCES ET CONSEILS POUR L’HIVER EN MONTAGNE

Tous les montagnards vous le diront: Un séjour en montagne se prépare pour éviter les mauvaises surprises. Soyez attentifs aux points suivants :

  • Les transports publics sont le moyen de déplacement le plus sûr en hiver. Si vous circulez en voiture, n’oubliez pas de monter vos pneus d’hiver, contrôlez votre batterie, mettez de l’antigel dans les produits liquides et n’oubliez pas vos chaînes de neige.
  • Protégez l’environnement en ne laissant pas traîner dans la nature vos déchets.
  • Consultez les bulletins d’avalanche et météorologiques pour la région. Suivez les conseils des autochtones et respectez les consignes de sécurité et les panneaux d’interdiction.
  • Equipez-vous de bonnes chaussures et de vêtements imperméables qui vous tiennent chaud. Une pharmacie de premier secours, quelque chose à boire et à manger et une carte topographique à l’échelle 1 :25'000 vous rendront autonomes.
  • Attention : un téléphone portable a son utilité, mais en montagne il y a parfois des zones hors connexion. Ne vous fiez donc pas seulement à votre smartphone. C’est trop risqué.
  • Restez sur les pistes de ski de fond, les sentiers d’hiver et les parcours de raquette.
  • Attention: Les balises et la signalisation des chemins pédestres sont utiles en été mais il est dangereux de les suivre en hiver.
  • Evitez les champs de neige et les cônes d’avalanche qui cachent parfois des cavités invisibles.
  • Faites des pauses et hydratez-vous régulièrement, même sans soif.
  • En cas d’intempéries, n’hésitez pas à faire demi-tour ou à vous mettre à l’abri le plus vite possible.
  • Respectez les autres personnes que vous rencontrez en chemin.
  • Ne prenez pas de risques inutiles, ne forcez rien et sachez interrompre une cours ou une balade.
  • Respectez les recommandations valables pour les réserves naturelles et les zones de protection de la faune.
  • Même en hiver, il s’agit de veiller aux dangers d’incendie. Renoncez- à allumer des feux n pleine campagne.
  • Tenez vos chiens en laisse.
E-Mail